In&fi l'avenir est dans le crédit !

Le Courtage de Crédits en plein essor

Publié le 01/08/2013


Par Pascal Beuvelet, Président fondateur d’In&Fi Crédits

L'explosion du courtage de créditsEn 2012, en dépit d’une très mauvaise année qui a vu une baisse de plus de 27% du nombre de transactions immobilières, les courtiers en crédits Intermédiaires en Opération de Banques et Service de Paiement (IOBSP) ont distribué 40 milliards d’euros sur les 130 milliards d’euros de crédits à l’habitat. Désormais, 25% des crédits immobiliers sont placés par les professionnels du financement.

Aujourd’hui, en France, près de 40 % des emprunteurs potentiels sollicitent un courtier avant de concrétiser une offre de prêt. La part de marché du courtage progresse très régulièrement. Elle est passée de 16% en 2006 à près de 25% en 2012 soit une hausse de près de 11% par an.

Selon les grands instituts économiques d’études tels XERFI ou IHS GLOBAL INSIGHT, la part de marché des courtiers dans la distribution du crédit à l’habitat devrait atteindre 50% dans les 5 ans.

Cette part est gagnée sur les banques qui n’assurent désormais que 75% de la distribution directe des crédits à l’habitat.

Les emprunteurs ont bien compris qu’un courtier crédit dispose d’une offre globale qui permet la comparaison et l’opportunité d’obtenir la meilleure solution de crédit. C’est un gain de temps et d’argent pour le consommateur.

En outre, il faut savoir que les impositions financières de Bâle III, la charge des standards de régulation et la nécessité d’être profitables imposent aux établissements de crédits des réductions de coûts. Sur le terrain celles-ci se traduisent déjà par des fermetures d’agences. Ce n’est plus un sujet tabou ainsi sur les 38 000 agences bancaires 15% sont jugées non rentables et 10% devraient être fermées dans les années à venir.

Tous les grands de courtiers anticipent déjà cette nouvelle donne et s’organisent pour apporter des solutions de crédits au plus grand nombre des emprunteurs.

Ainsi, Pascal Beuvelet Président d’In&Fi Crédits précise : « notre volonté est de répondre à la demande de nos clients emprunteurs, en proximité, partout en France et pas seulement dans les métropoles régionales. Chez In&Fi nous avons identifié plus de 600 villes où la présence de plusieurs courtiers In&Fi Crédits sera nécessaire ».

Quand on sait que la sécurisation des consommateurs favorise leur appétence à utiliser les services il est certain que la loi de régulation bancaire va définitivement booster l’activité d’intermédiaire à l’instar de l’Angleterre et l’Espagne où la distribution du crédit est à 60 et 50% assurée par des courtiers.

Dans un environnement économique difficile, le courtage de crédits est un des rares secteurs d’activité porteur d’avenir.

In&Fi Crédits :
Avec 100 agences pour plus de 250 courtiers crédits,  In&Fi est le 5ième opérateur national avec plus de 6000 dossiers de crédit pour une distribution globale de 1 Milliard d’euros et un CA réseau de 20 millions d’euros.

Revenir aux actualités